Rising Bird

Justine – L’ Ancien relais de poste

Portrait

Justine est une jeune femme rayonnante, elle est aussi l’amoureuse de mon frère. Je suis son évolution depuis 10 ans. Je la vois se transformer, de la jeune jeune fille étudiante à la jeune femme affirmée.

D’un naturel joyeux, sa lumière m’a nourrie et inspirée pour avancer vers la légèreté que je recherchais. C’est la fameuse histoire du miroir… Elle est ancrée et vis magistralement l’instant présent et pour ça déjà je l’admire 😉

Découvrez l’univers de Justine, le premier RISING BIRD du journal, cette place de prem’s ne pouvait qu’être la sienne. Elle a été la première à me nommer intuitivement « coach », la première à m’aider à me lancer dans les stages et à participer à la première édition mémorable de L’Envol 2021 dans son gite

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Justine j’ai 31 ans et j’habite en Auvergne avec mon amoureux Pierre-Michel et nos deux enfants Suzanne bientôt 5 ans et Vadim qui a 2 ans. Depuis avril 2021, nous sommes les heureux propriétaires du gîtes de groupe l’Ancien Relais de Poste, dans le Livradois Forez où l’on accueille des vacanciers. Nous recevons également des séjours bien-être toute l’année (retraites de yoga, cure de jus, stage de reconnexion à soi n’est ce paaaaas 😉 Un grand changement de vie pour nous qui vivions en Provence, où sont nés les enfants et où l’on travaillait tous les deux pour Maison Margaret. 

Quel est ton lien de connexion avec Anne-Claire?

 

On se connaît depuis bientôt 10 ans maintenant. Elle est ma (très) belle sœur ! La sœur de mon conjoint donc.

Quel a été le déclic, celui qui t’a fait basculer vers le changement ?

Une multitude de choses en réalité…  Me rapprocher de chez mes parents en Auvergne me trottait dans la tête depuis ma deuxième grossesse. La vie était belle en Provence mais trop isolée de nos familles et amis. Le covid et les confinements ont eu un impact sur nos valeurs et nos envies. Mon conjoint rêvait d’une vie plus simple, qu’il ne souhaitait plus passer devant un écran enfermé dans le bureau. L’époque où il regardait (presque en bavant !) des vidéos de familles autonomes avec leur potager, leur grand terrain et leur joie de vivre d’avoir choisi cette vie la 😅 j’en garde un souvenir ému … et angoissant j’avoue. 

Je me sentais encore à l’époque très citadine. Même si le confinement m’aura fait réaliser la chance que c’est de vivre à la campagne, surtout pour y élever ses enfants. 

Et puis la décision a été prise après de nombreuses discussions, la peur du changement (récurrente chez moi !), quelques compromis et 3 visites de maisons en Auvergne. 

Gros coup de cœur pour la nôtre ! Elle rassemblait TOUT ce qu’on avait en tête malgré nos envies, qui parfois me semblaient incompatibles. Ce choix de vie et cette maison remettaient en perspective un projet que j’avais dans un coin de ma tête depuis des années, celui de gérer un lieu où les gens viendraient prendre soin d’eux chez moi 🙂

Se choisir pour toi cela signifie quoi ?

Apprendre à se connaître et assumer qui on est VRAIMENT. Faire un travail d’introspection pour me découvrir, derrière des tonnes de couches d’oignon (la société, mon éducation, le regard des autres …) et par conséquent découvrir ce qui me met RÉELLEMENT en joie, m’aide au quotidien, à me choisir et à foncer vers ce qui m’anime !

Le lieu refuge ou tu aimes te retrouver /te ressourcer ?

Chez moi, plus particulièrement dans le jardin. Je m’y sens parfaitement bien et je me le répète TOUS LES JOURS. Je me sens aussi toujours très bien et sereine au bord de l’océan, au soleil seule ou entourée de mes humains préférés.

Quelle est la place de la spiritualité dans ta vie?   

Je n’ai été élevée dans aucune religion. D’ailleurs je ne suis pas baptisée et j’en suis heureuse aujourd’hui. Je vois ça comme la première liberté que m’ont offert mes parents.  J’ai une mère qui m’a toujours parlé très naturellement de « guides » qui me protègent si on leur demande, de fées qui nous aident à trouver des places de parking 😉 Mais aussi de la puissance de nos pensées et paroles sur notre vie etc. Cela m’a aidé à être naturellement optimiste, positive et à me sentir protégée, de grandir sans angoisses particulières. 

Aujourd’hui je ne pense plus que des fées m’aident à me garer en ville 😆 et j’ai un côté (et un mec !) plutôt terre à terre. 

Mais j’ai gardé quelques automatismes qui m’amusent et parfois me rassurent. Et je fais des trucs comme faire nettoyer ma maison à la sauge ou un rituel de bulle protectrice avant chaque massage, juste au cas où … 😇

Cela m’arrive d’avoir envie qu’on me tire quelques cartes d’oracles dans les moments où je perds un peu confiance. C’est surtout la discussion avec la personne qui me les tire qui me fait du bien le plus souvent, qui m’ouvre des portes. Je fais du yoga Kundalini qui me permet une fois par semaine au moins de méditer. Je prends pleinement conscience de mon corps et me mets en pause au maximum mes pensées. J’ai envie de m’y mettre plus régulièrementEt puis l’introspection que j’ai faite et qui ne sera jamais finie, le fait d’écouter énormément de podcast plutôt développement perso, de participer au stage l’Envol … tout ça fait partie de mon « chemin spirituel ».

En quoi le coaching/ stage l’Envol a-t-il transformé ta vie ? J’avais déjà commencé un travail d’introspection avant de participer au stage l’Envol première édition. Seule, grâce à des podcast ou avec des séances de coaching avec Anne-Claire et Sophie. Le plus gros de ce travail : me sortir des cases dans lesquelles la société, les gens ou moi-même m’avaient enfermées depuis l’enfance. Je n’arrivais pas à être 100% moi-même avec ces croyances limitantes. L’idée était de me connaître toute entière ! De m’accepter telle que je suis. Y compris les parts de moi qui ne me plaisaient pas, et que j’effaçais pour m’arranger. Dans l’espoir certainement d’être aimée plus.

Pour te donner un exemple simple mais concret, au moment du changement de vie, j’avais cette limite de me dire « quand même j’ai fais de longues études, je pourrais bosser dans une boîte, gagner plus d’argent, évoluer dans une carrière plus « sécure » … et je suis gérante d’un gîte ?» 

Le fait de faire cette introspection m’a fait lâcher prise sur ces limites et aujourd’hui je suis heureuse de faire ce qui me plait. Soit avoir une vie simple et qui me ressemble.

Le salariat ce n’est pas pour moi, avoir des collègues que je n’ai pas choisi et un boss encore moins 😅 et là, petit à petit, je réalise certains de mes rêves et je me sens beaucoup plus légère. 

L’Envol m’a permis de me mettre en action, pour véritablement aller vers ce qui m’anime, professionnellement parlant surtout. En connaissant exactement mes envies, mes besoins, mes compétences et en omettant l’avis des autres. (Je vous avais dit que j’avais un souci avec l’avis des autres ? 😜

Depuis l’Envol, je me répète d’ailleurs souvent « tu ferais quoi si les autres et leur avis n’existaient pas ? » ou « qui ou quoi t’empêche de faire ce truc » ? Si la réponse c’est « les autres » c’est plus facile aujourd’hui d’ignorer et de me concentrer sur moi. 

Si c’est ma fameuse peur du changement, c’est encore un peu compliqué de la dépasser mais j’y travaille ! 

Quelle révélation as-tu eu sur toi ?

D’être sur la bonne voie ! J’ai trouvé ma mission professionnelle et de vie de façon générale. 

Accueillir, organiser, communiquer, cuisiner, masser, décorer, prendre soin, jardiner… 

J’ai créé en fait mon propre métier que je ne sais même pas réellement désigner avec un mot mais tant pis je fais tout ça et ça me plaît. 

Changement de métier, massage californien

La chose la plus folle/bouleversante que tu aies faite par amour pour toi ?

Ce travail d’introspection justement ! Pas facile d’aller chercher qui on est vraiment. Cela demande forcément de prendre des décisions et donc …🥁 du changement ! Et pour faire du coaching ou le stage l’Envol, il faut être prête au changement mais ça en vaut vraiment la peine 🙂

Quel rêve as-tu réalisé depuis que tu es entrée dans ce processus transformateur ?

J’en coche un peu tout le temps sur ma liste des 100 rêves !

Ça passe par « m’épanouir professionnellement » à « voler en montgolfière » ou encore « apprendre à jouer du piano et m’accompagner au chant » mais celui-ci n’est pas tout à fait coché !

Une autre de ses casquettes : la cuisine healty et gourmande

Ce que tu retiens de plus impactant, un mot, un moment, un conseil, une attitude, dans ton expérience de stage/coaching ?

De plus beau de ce stage, sont les échanges avec les 6 autres femmes qui y participaient. 
Avoir l’impression que l’on se connaissait déjà bien, l’écoute et les conseils, jamais de jugement… Et tes fourmillements de tête ou larmes aux yeux dès le premier jour qui annonçaient l’authenticité du séjour ! 
Le club des 7 - L'envol , décembre 2021

Ce que l’astrologie dit de toi et dans lequel tu te retrouves à 100 % ou pas ?!

Je suis taureau ascendant vierge. Je me reconnais sur le côté assez terre à terre, épicurienne et bonne vivante, qui va aimer le confort et la paresse 😅 Un brin matérialiste : oui c’est vrai, ça me sécurise, même si j’apprends à avoir de moins en moins de besoins. Je viens de lire qu’apparemment les taureaux n’aiment pas le changement et sont lents dans le processus d’adaptation. On y est !

Un côté très maternel qui ressort aussi et un besoin de vérité énorme. 

Dernier point qui coïncide très bien avec moi « aimer très fort sa maison et par-dessus tout le confort » plutôt casanière et passer du temps à ranger et nettoyer son intérieur : très vrai, surtout avec mon travail actuel 😅

Je me reconnais moins dans le côté rancunier et qui passe son temps à ruminer et se casser le cerveau. Et tant mieux !

Et je garde précieusement le thème astral qu’on m’a fait il y a 3-4 ans et que j’ai relu il y a peu. Il décrit à la perfection ma vie actuelle c’est assez fou.

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

LA NEWS

JOIE ET AMOUR DANS VOTRE BOÎTE MAIL  BY Anne-Claire !

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour parler inspirations, portraits, spiritualité et autre sujets liés à la connaissance de soi et au bien-être.